Hybride radioactif

Ceci est mon tout premier rapport rédigé, c'est donc normal qu'il soit si mauvais. Mais je trouvais ça intéressant de le mettre ici et surtout pour voir s'il n'y pas moyen de l'améliorer. - Agent Gryf

SCP-247-XX.png

SCP-247-XX dans sa tenue de confinement lors d'une brèche. Notez que la qualité de la photographie est due au fort taux de radiations subi par la caméra.

Objet # : SCP-247-XX

Niveau de menace : Rouge

Classe : Keter

Procédures de confinement spéciales : SCP-247-XX doit être confiné dans une chambre blindée de quatre (4) mètres x cinq (5) mètres x quatre (4) mètres possédant des murs en alliage d'un (1) mètre de largeur recouverte d’élastomères. Cette chambre doit être placée à cent (100) mètres en dessous du sol. Le seul accès possible doit être un escalier reliant la chambre de confinement à une porte blindée de vingt (20) centimètres de large. SCP-247-XX doit être enchaîné par les membres supérieurs et inférieurs grâce à des liens résistants aux radiations Gamma (γ). Ces liens doivent être extrêmement résistants et devront être vérifiées tout les deux jours. SCP-247-XX doit être revêtue d’un gilet et d’un pantalon, eux même composés d’élastomères comportant des bandes fluorescentes afin d’être plus facilement repérable lors de ses déconfinements.

SCP-247-XX doit être nourri quotidiennement de 500 à 700 grammes de viande. Le plat doit être servi par un bras mécanique recouvert d’élastomère. La révision de ce bras doit se faire dans une pièce se trouvant à côté de la cellule de confinement.

Toute personne voulant accéder au confinement du SCP-247-XX doit obtenir une autorisation d'un membre du personnel d’accréditation de niveau 4. Les personnes accédant au confinement doivent porter une combinaison résistante aux radiations.

En cas de brèche de confinement, une équipe spécialisée devra être équipée de puissants sédatifs afin d’immobiliser SCP-247-XX, puis une deuxième équipe devra l’enfermer dans une cage en acier recouverte d’élastomères et le conduire dans sa chambre de confinement.

Description : SCP-247-XX est un hybride croisé entre un léopard (Panthera pardus) et un humain (Homo sapiens sapiens) mesurant un mètre quatre-vingt-neuf (1m89) et pesant quatre-vingts-un kilogrammes (81 kg). La créature semble être très agile et plutôt rapide, sa vitesse a été mesurée à quarante-deux kilomètres/heures (42 km/h). Il possède aussi d’excellents réflexes et montre un degré d’intelligence semblable à celui des humains même s'il ne peut pas communiquer verbalement avec les hommes. SCP-247-XX est doté d’un système digestif, nerveux, reproductif et musculaire semblable à ces derniers. Bien que SCP-247-XX passe la plupart de son temps à dormir ou à somnoler comme tout prédateur, il n’en reste pas moins dangereux étant donné de ses effets et de son comportement agressif.

SCP-247-XX a la capacité de d’émettre une quantité anormale de radiation Gamma (γ) sans passer par la phase de l’émissions de radiation Bêta + (β+), Bêta - (β-) ou Alpha (α). L'émission de cette radiation provoque sur l'entité une forte luminescence au niveau des parties tachetées de son pelage indiquant donc que l'humanoïde expulse ses rayonnements depuis ses tâches. On ignore cependant par quel procédé biologique ses radiations sont produites. Il est important de noter que SCP-247-XX n'a aucun contrôle sur ses expulsions de rayons Gamma et qu'il n'utilise pas ces dernières pour chasser.

Les méthodes de chasse de SCP-247-XX sont les mêmes qu'un Panthera pardus. Les chercheurs ont démontré que l'entité préfère chasser des proies similaires à ce qu'un Panthera pardus consomme. SCP-247-XX a développé un goût prononcé pour la chaire humaine et a montré une agressivité accrue de depuis l'incident 247-XX-1.

SCP-247-XX a été trouvé par un raid de la Fondation le ██/██/████ dans un complexe de recherches des Laboratoires Prometheus. Celui-ci avait brisé la vitre blindée qui le retenait avant de se faire piéger dans un sas prévu à cet effet. Les Laboratoires Prometheus avaient imaginé créer un être humain sur-puissant grâce à des doses de radiation modérées et contrôlées en plus d'un ajout d'ADN d'un animal pour que celui-ci se développe dans le corps du receveur. Les résultats font concluants malgré que le sujet se soit échappé avant la finalisation du traitement.

Incident 247-XX-1 : Lorsque SCP-247-XX est sorti d’une phase de sommeil, celui-ci a dégagé une onde de choc si puissante que les chaîne retenant l’entité se sont brisées. SCP-247-XX en a alors profité pour détruire la porte de son confinement. Une forte résistance (composée majoritairement de garde et d'Unité Tactique) a donc été envoyée pour tenter de recapturer l'objet SCP, les conséquences ont été désastreuses pour la Fondation, on dénombre ██ personnes tuées par SCP-247-XX en plus de █ blessés. La Force d'Intervention Mobile Theta-5 ("Blindé et paré !") a tout de même réussi a reconfiné l'entité dans une cellule de confinement temporaire.

Incident 247-XX-2 : SCP-247-XX a involontairement émit un taux de radiation local supérieur à █ ███ ███ becquerels (Bq) provoquant la désintégration immédiate de ses chaînes, la fonte totale des murs de son confinement ainsi que la mort instantanée de tout les membres du personnel situés dans la Zone-01, la Zone-02, la Zone-03, la Zone-04 et la Zone-06 du Site-██. L'énergie délivrée fut égale à 92 térajoules (TJ) soit la puissance de la bombe qui a détruit Nagasaki en 1945. Le Site-██ fut abandonné en conséquence.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License