Recherches interdites
notation: 0+x
SCP-SOL-FR.jpg

SCP-273-FR (en blanc et violet) attaquant un tissu musculaire (en rose).

Objet # : SCP-273-FR

Niveau de Menace : Rouge

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-273-FR doit être confiné dans une cuve d'eau située dans une salle hermétiquement close. Les instances de SCP-273-FR doivent être gardées à l'intérieur d'une salle adjacente également hermétique. Deux (2) sas doivent être placés simultanément devant chaque confinement. De plus, vingt (20) combinaisons Hazmat de Type 1 doivent être mises à disposition dans et autour de la zone de ces deux confinements. Les deux salles doivent être surveillées en permanence par deux (2) caméras dans chaque zone de confinement et, en cas d'intrusion, un périmètre de sécurité doit être établi dans la totalité de l'Unité Biologique1 avec trois (3) escouades composées de trois (3) agents spécialisés en intervention biologique.

SCP-273-FR est actuellement confiné dans l'Unité Biologique du Site-Aleph.

Description : SCP-273-FR est une nouvelle forme de virus modifiant l'ADN de tout être vivant. Celui-ci se propage lentement dans l'air mais très efficacement par contact physique (peau, rapports sexuels, etc) ou par échanges sanguins. SCP-273-FR formera de grosse accumulation de cellules génétiquement modifiées (en blanc sur l'image) puis se divisera en plusieurs groupements du virus pour se déplacer (en blanc foncé et violet sur l'image).

Lorsqu'une victime est touchée, sa structure osseuse et ses tissus grandiront et s'étireront, devenant ainsi très mous. La victime sera donc dans l'incapacité de bouger et aura de grandes difficultés pour s'exprimer. Cependant, toutes ses fonctions vitales resteront inchangées malgré les différentiels de pression qui sont dus à une distance accrue dans les vaisseaux sanguins. Ces membres contaminés peuvent multiplier leur taille par 10 avant d'atteindre leur point de rupture. Les analyses cérébrales indiquent clairement que le sujet est toujours conscient même à un stade avancé de la contamination.
Un sujet artificiellement alimenté pourra tout de même survivre à SCP-273-FR.

Ci-suit les étapes de la contamination en fonction du temps. Ces valeurs ne sont valables que pour les sujets humains (en tenant bien évidemment compte de leurs poids, âges, sexes…) :

  • De 1 à 2 minutes : le sujet sentira quelques vertiges et a du mal à s’orienter.
  • De 2 à 10 minutes : le sujet a des contractions musculaires non-contrôlées provoquant des douleurs.
  • De 10 minutes à 2 heures : les doigts et les orteils du sujet deviennent mous et peuvent facilement se tordre.
  • De 2 à 10 heures : les bras et les côtes commenceront à s'allonger et deviendront légèrement élastiques provoquant l'impossibilité pour le sujet de se mouvoir.
  • De 10 à 24 heures : toute la partie centrale du corps est désormais touchée, le sujet restant toujours vivant et conscient.
  • De 24 à 48 heures : l’infection atteint le crâne du sujet, celui-ci restant tout de même en vie.

SCP-273-FR a été trouvé à l'intérieur et autour d'un complexe scientifique des Laboratoires Prometheus en Septembre 2000, situé en pleine forêt près du village de ███████, aux États-Unis d'Amérique en 1998. Celui-ci était quasiment autosuffisant en terme d'énergie et de ressource par des procédés anormaux, de plus, le bâtiment était camouflé dans une épaisse végétation. La Fondation a cependant pu le localiser en faisant pression sur des employés de cette incorporation. Le personnel se situant dans cet ancien complexe était mort de déshydratation suite à une infection de SCP-273-FR et ce dernier a finalement été maîtrisé avec succès par une Force d'Intervention Mobile spécialisée dans les dangers Biologiques. Cette branche des Laboratoires Prometheus souhaitait vendre SCP-273-FR en comprimé à effet temporaire sur l’être humain à des fins militaires pour augmenter le volume musculaire en seulement quelques heures mais une mauvaise manipulation a libéré l'objet SCP avant sa finalisation.

Voici quelques rapports sur des sujets de tests écrit par ce centre de recherche concernant l'avancement du remède :

Ci-après un échange d’e-mails recueilli depuis les ordinateurs du complexe expliquant une utilisation de sujets de tests humains pour accélérer les recherches :

Ce document a été trouvé dans le bureau du directeur du complexe, celui-ci explique le Protocole P-111 en détail ainsi que sa signification :



scp
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License